- Recherche dans un titre ou par mot-cle :

Le buveur ou Au cabaret

Anonyme - vers 1800


Ecoutez la musique :


A boi-re je pa-as-se-e ma-a vi-e
Toujours dispo, tou-ou-jou-ours con-on-tent
La bouteille est ma-a bo-onne a-a-mi-e
Et je-e suis-is un-un a-a-mant-ant con-ons-tant
Au cabaret j'a-at-tend l'au-au-ro-o-o-o-re
Du vin tel est l'heu-eu-reux-eux e-ef-fet
La nui-it sou-ou-vent-ent me-e trou-ouve en-en-co-o-re
Ma trouve encore au-au ca-a-ba-a-ret-et
La nui-it sou-ou-vent-ent me-e trou-ouve en-en-co-o-re
Ma trouve encore au cabaret

A boire je passe ma vie
Toujours dispo, toujours content
La bouteille est ma bonne amie
Et je suis un amant constant
Au cabaret j'attend l'aurore
Du vin tel est l'heureux effet
La nuit souvent me trouve encore
Ma trouve encore au cabaret
La nuit souvent me trouve encore
Ma trouve encore au cabaret

Si frappé de quelques alarmes
Mon coeur éprouve du chagrin
Soudain on voit couler mes larmes
mais ce sont des larmes de vin
Je bois, je bois à longue haleine
Du vin tel est l'heureux effet
Le malheureux n'a plus de peine
N'a plus de peine au cabaret.

Si j'étais maître de la terre,
Tout homme serait vigneron
Au dieu d'amour toujours sincère
Bacchus serait mon Cupidon.
Je ne quitterais plus ma mère
Car de la cour un  juste arrêt
Ferait du temple de Cythère
Oui de Cythère un cabaret!

Auteurs qui courez vers la gloire
Bien boire est le premier talent
Bacchus au temple de mémoire
Obtient toujours le premier rang
Un tonneau, voilà mon Pégase
Ma lyre un large robinet
Et je trouve le Mont Parnasse
Le Mont Parnasse au cabaret.
































Cette chanson existe sur les CD suivants :

..
.